Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

Centre de Médecine Chinoise
Guang Ming CMC
Les soins de santé
Que soigne la Médecine Chinoise?


Des études contemporaines de l'histoire de la Médecine Chinoise ont démontré qu'à travers 50 siècles d'évolution, elle a défini et décrit plus de 4.000 maladies et symptômes différents. Soumis à la critique des sciences de la médecine chinoise et orthodoxe contemporaines, un nombre plus limité est retenu aujourd'hui. Le potentiel thérapeutique n'en reste pas moins impressionnant. Dans la liste ci-dessous n'ont été repris que des désordres qui peuvent être soignés dans un cadre ambulatoire, et ce de façon fiable, garantissant ainsi toute sécurité. Nous rappelons ici qu'un premier diagnostic en médecine orthodoxe et, dans certains cas un suivi régulier, sont indispensables.

Le fait qu'un désordre soit repris dans cette liste ne signifie pas qu'il puisse être automatiquement résolu dans son entièreté par une des thérapies de la médecine chinoise. Il y a plusieurs aspects dont il faut tenir compte et qui sont liés à chaque cas précis. Certaines thérapies peuvent effectivement être souveraines pour certains problèmes. Mais aucun "art de guérir" ne peut se targuer d'atteindre une performance de 100% pour chaque désordre. Selon le cas et la personne, les résultats varieront donc entre complets, bons et amélioration partielle, pouvant dans certains cas être nuls. Pour certains cas on peut s'adresser à une seule thérapie. D'autres cas peuvent nécessiter la combinaison de plusieurs approches. Pour certains problèmes, la thérapie de la médecine chinoise peut être la principale, dans d'autres cas elle sera complémentaire aux interventions de la médecine orthodoxe.

* Notons que la diététique est indiquée pour la plupart des problèmes. Cela signifie qu'elle peut dans tous les cas être mise en oeuvre pour favoriser l'amélioration par une alimentation adaptée. Dans certains cas, elle permet cependant d'obtenir des résultats significatifs.

Le tableau se lit de la façon suivante. Dans la colonne de gauche, il y a les références générales des troubles de santé, classés par ordre alphabétique et renvoyant à un système fonctionnel, une partie du corps, un type de troubles, etc. Dans la deuxième colonne se trouvent, également par ordre alphabétique, les listes des désordres appartenant à chaque référence. Les termes utilisés sont, selon le cas, ceux de la médecine chinoise, ceux de la médecine orthodoxe ou des termes communs, le but étant leur lisibilité et leur reconnaissance. Dans les colonnes suivantes sont indiqués par des cases en couleur quelles thérapies peuvent être mises en oeuvre pour chaque désordre. De gauche à droite, les lettres en tête de chapitre signifient : A = acupuncture (bleu clair); P = Phytothérapie (vert); T = Tuina (jaune); D = Diététique (orange); Q = Qigong (bleu roi). Quand la case est blanche, cela signifie que la thérapie correspondante n'est pas utilisée pour le désordre indiqué. Quand la case est colorée, cela signifie que la thérapie en question peut être mise en oeuvre comme thérapie principale ou complémentaire pour le désordre donné. Pour la facilité de lecture, la liste est divisée en trois tableaux.

Tableau 1
Tableau 2

Tableau 3


Tableau 1

Référence Désordre A P T D Q
Alimentation Amaigrissement          
Boulimie          
Allergies Prurit          
Rhume des foins          
Urticaire          
Bouche Aphtes          
Douleurs dentaires          
Mauvaise haleine          
Déchaussement des dents          
Sialorrhée          
Coeur et circulation Anémie          
Angine de poitrine          
Arythmie          
Hypertension          
Hypotension          
Mauvaise circulation sanguine          
Maladie de Renaud          
Palpitations          
Plaintes cardiaques d'origine nerveuse          
Récupération d'un infarctus cardiaque          
Digestion Acidité (y compris régurgitation)          
Ballonnements          
Cholécystite          
Cholélithiase          
Colite ulcérative chronique non spécifique          
Colon irritable          
Constipation          
Diarrhée          
Difficulté d'avaler          
Douleur abdominale          
Douleur de l'estomac          
Gastrite          
Hémorroïdes          
Hoquet          
Nausée          
Problèmes de l'estomac et des intestins d'origine nerveuse          
Vomissement          
Divers Alcoolisme          
Désordres psychosomatiques          
Fatigue chronique          
Optimisation de la vitalité          
Renforcement du système immunitaire          
Sensibilité aux infections          
Séquelles de fractures          
Tabagisme          
Vertiges d'origine fonctionnelle          
Dos Douleurs de la nuque          
Limitation des mouvements (fonctionnelle)          
Lumbago          
Plaintes post-traumatiques          
Prolapsus d'un disque intervertébral          
Sciatique          
Tensions et courbatures dorsales  et lombaires          
Torticolis          
Douleurs Articulations (rhumatismes, etc.)          
Céphalée          
Dents          
Dos          
Fantômes          
Hypocondriaques          
Intercostales          
Lombes          
Migraine          
Muscles          
Poitrine          
Post-opératoires          
Visage (névralgie trijumeau)          
 

aller au tableau suivant

Retour à l'accueil soins de santé

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013