Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise


La signification de quelques caractéristiques des acouphènes en médecine chinoise

Je trouve simplement fantastique la façon dont vous analysez vos symptômes (je veux dire fantastiquement bien). En fait , dans vos analyses, vous parlez 'médecine chinoise'.

Je m'explique :
- un acouphène qui s'aggrave après une sieste : il est généralement lié à un problème d'assimilation des aliments... donc digestif, car quand la digestion n'est pas optimale, une sieste peu après le repas, ralentit encore la transformation et l'assimilation digestive, entraîne la formation de produits secondaires qui bouchent les orifices clairs, (dans ce cas les orifices de l'oreille) et aggravent les acouphènes ou d'autres symptômes (par ex. une céphalée). Traiter la digestion devrait améliorer le problème.
- un acouphène qui s'aggravé à 3 h du matin, éventuellement accompagné de réveil : la médecine chinoise le dit et le confirme depuis trois millénaires : il s'agit d'une énergie du foie qui monte anormalement. Fortifier et calmer le foie, voilà le remède. C'est un des cas les plus faciles ... très souvent lié au stress.
- un acouphène qui s'aggrave par les boissons alcoolisées, les aliments piquants : il est lié à une rétention d'humidité chaleur, soit au niveau du foie, soit au niveau des organes digestifs (en fait par l'alcool et les épices, on verse de l'huile sur le feu). Le remède : calmer le foie, éliminer la chaleur et l'humidité, observer quelques principes diététiques : l'amélioration est en vue.

Pas très scientifique tout cela ? Quand la population la plus nombreuse du monde, (celle de la Chine), qui dispose d'une culture médicale et d'expériences qui répercutent la réflexion de tant de siècles sur telle et telle maladie, il faut savoir écouter. Et si au bout du compte vous parlez le même langage que celui de ces patients chinois qui s'expliquent depuis des millénaires, il y a peut-être quelque chose à apprendre et à faire...

Cela ne veut pas dire guérison immédiate : mais quand le facteur aggravant est tellement marqué comme ceux que vous exprimez, vous pouvez croire qu'il est lié au mécanisme de la maladie. De là à adapter le traitement à ce mécanisme, il n'y a qu'un pas.

Si vous voyez un médecin chinois acupuncteur ou phytothérapeute, il ne manquera pas de vous interroger sur les facteurs déclenchants et les facteurs aggravants. Notez donc bien tous ces éléments pour les lui donner quand vous consultez... vous faciliterez son diagnostic et vous donnerez de meilleures chances d'avoir des traitements efficaces.

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013