Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

La Collection du Feu

 

Yin Yang et les Cinq Phases sont sans doute les théories les plus importantes de la médecine chinoise. On peut dire à juste titre qu’elles en sont la source et l’aboutissement. Or ce sont actuellement les théories les plus galvaudées en occident. Pour réaliser la présente étude nous avons pris quelques options bien claires : tout d’abord fidélité aux textes de référence chinois classiques et modernes, par le verbe et par l’esprit. Puis limitation du sujet à son usage en médecine chinoise. Cette étude du Yin Yang et des Cinq Phases réfère en premier lieu à son origine au sein de la médecine chinoise, à savoir le Huangdi Nei Jing, aux analyses spécialisées des commentateurs classiques et modernes et aux enseignements et applications, y compris en recherche, qui en sont fait aujourd’hui en Chine. Tous les textes anciens et modernes ont été traduits par nos propres soins au départ des originaux chinois. Ainsi nous avons cherché à présenter une étude pure, sans aucune des contaminations qu’on retrouve souvent dans les textes occidentaux. Un ouvrage d’étude indispensable pour l’étudiant comme pour le professionnel. (136 p. DINA4)

 

La théorie des organes et de leurs manifestations et la théorie des substances vitales, le qi, le sang, des liquides organiques, la quintessence et le shen sont intimement liées. Elles sont considérées à raison comme la colonne vertébrale des fondements de la Médecine Chinoise. Bien que déjà très présentes dès l’époque du Huangdi Nei Jing et du Shang Han Lun, développées et enseignées pendant des siècles en Chine, jusqu’à prendre leur forme contemporaine dès les premières décennies de la jeune république Chinoise, elles ne firent leur apparition en occident que vers la fin des années ’70 en occident pour s’y transformer en petit raz-de-marée au début des années ’80. Après de nombreux ouvrages, offrant l’esquisse de ces théories, voici un ouvrage complet et approfondi, reprenant en détail leur totalité, comme elles sont enseignées dans les universités de la Chine. Ce manuel d’étude et de réflexion permettra sans aucun doute à l’étudiant et au praticien d’enrichir sa connaissance et améliorer sa compréhension de nombreux éléments de la médecine chinoise encore peu évoqués en occident.(186 p. DINA4)

 

Le Diagnostic des Syndromes présente une analyse complète des 115 syndromes principaux de la médecine interne, reprenant pour chaque syndrome une définition détaillée et la différentiation de leurs sous-syndromes correspondants, avec la liste des symptômes concomitants et les principes thérapeutiques. Au point de vue du traitement on y trouve, le nom de la formule d’herbes et sa composition détaillée, tout comme la sélection des points d’acupuncture, les techniques de manipulation et la fréquence des traitements, le tout assorti de nombreux commentaires. Après l’étude des théories de base et particulièrement des techniques d’examen, de l’étiologie et de la pathogénie, cette connaissance représente le pas obligatoire et important vers un diagnostic précis et un traitement efficace.(282 p DINA4)

 

 

La Comparaison des Syndromes présente près de 315 comparaisons, les similitudes et les donc d’un mauvais diagnostic. Il est un guide concret qui aide à forger l’esprit dans la difficile  analyse dialectique de la médecine chinoise. Cette étude met face à face les 115 syndromes principaux de la médecine interne et leur confère une dimension encore peu appréhendée jusqu’à présent. Il sera d’une très grande utilité pour le praticien, face aux difficultés cliniques qui se présentent à lui, tout comme pour l’étudiant, souvent décontenancé par la subtilité des différentiations de la médecine chinoise. (218 p DINA4)

 

 

 

Le Diagnostic des Symptômes de la Médecine Interne présente une analyse complète de 244 symptômes différents, reprenant pour chacun d’eux une définition détaillée et la différentiation des syndromes correspondants, avec la liste des symptômes concomitants, les principes thérapeutiques, le nom de la formule, sa composition détaillée et d’éventuels commentaires. Cet ouvrage présente quelques caractéristiques spécialement intéressantes. Tout d’abord il offre les définitions exactes des symptômes, tels qu’ils sont déterminés en médecine chinoise. Puis il permet d’affiner largement la différentiation et le diagnostic, tant pour des symptômes apparaissant seuls, que pour des symptômes faisant parite de tableaux cliniques complexes. Finalement il offre au praticien un vademecum pratique et rapide dans l’exercice de sa profession.(338 p DINA4)

 

 

La Théorie des Méridiens, des collatéraux et des Points offre une connaissance essentielle dans toutes les disciplines de la médecine chinoise. Au point de vue des méridiens et des collatéraux, il traite à fond de leurs éléments systématiques, circulatoires, fonctionnels et pratiques, tout en y incorporant une description détaillée de leurs parcours et des théories les plus importantes qui leurs sont relatées, comme celle de la racine et des noeuds, de la manifestation et de l'origine, des rues du qi et des quatre mers, de la différentiation des syndromes suivant les six méridiens et du tropisme des herbes, enfin expliqués en un langage clair et abordable.

La partie consacrée à la théorie des points, donne tous les détails sur leur classification, leur nomenclature et les techniques de localisation et explique jusqu'aux nuances les plus fines les particularités des points spécifiques, indispensables à une pratique de haut niveau. L'ensemble de ces textes est conforme à l'enseignement académique en Chine et aborde, en plus, un certain nombre de sujets de recherche, encore souvent ignorés en occident.(242 p DINA4)

L'Étiologie, la Pathogénie et les Principes Thérapeutiques présente une étude approfondie de quatre aspects incontournables pour la connaissance, la compréhension et la pratique de l’acupuncture, la phytothérapie, le tuina, la diététique et le qigong.

L’étiologie décrit en détail tous les facteurs pathogènes d’origine externe et interne qui peuvent causer la maladie. La formation des maladies analyse les grandes règles générales qui président à l’évolution des pathologies. La pathogénie est une théorie qui explique les règles de la formation et de l’évolution des changements pathologiques et qui rend finalement service à la différenciation des syndromes et au traitement dans la clinique. Le contenu principal de cette étude est subdivisé en cinq volets : la pathogénie fondamentale, la pathogénie des maladies de la chaleur par l’attaque externe, la pathogénie de la production des cinq pervers dans l’interne, la pathogénie des méridiens et des collatéraux, la pathogénie des organes et des entrailles. Les principes thérapeutiques constituent le plan de traitement qui est établi au départ de la pathogénie et suivant lequel le traitement est organisé – c’est un élément éminemment important dans la procédure du « traitement suivant la différenciation des syndromes ». Les principes thérapeutiques font le pont entre la pathogénie et le traitement et son effet dépend directement de l’établissement des principes thérapeutiques. Tous ces aspects sont étudiés ici dans les moindres détails.(382 pp DINA4)  

L'Examen Clinique traite des quatre techniques d’examen traditionnelles en détail. Leur étude théorique et pratique est une des étapes importantes dans la formation du médecin chinois. Pour faire bonne mesure, nous les avons complétées d’un certain nombre de moyens complémentaires, souvent utiles pour confirmer ou affiner la conclusion diagnostique.  

Ce manuel reprend donc les techniques d’examen suivantes :  

- L’observation du shen, du teint, du corps dans son ensemble et dans ses différentes parties y compris la langue, des excrétions et de la veinule de l’index chez l’enfant.
- L’écoute de la voix et de la respiration, la perception des odeurs.  
- L’interrogatoire avec les questions traditionnelles.  
- La palpation du pouls et des différentes régions corporelle
- Nous avons ajouté à cela les treize moyens d’examen complémentaires suivants : l’examen de la tête, l’examen du visage, l’examen du nez, l’examen du sillonnaso-labial, l’examen des lèvres, l’examen des yeux suivant le style peng, l’examen des oreilles, l’examen de l’abdomen, l’examen du nombril, l’examen des points shu du dos, l’examen de la main et des doigts, l’examen du deuxième métacarpien et des ongles et l’examen des pieds, y compris les zones plantaires. (328 pp DinA4)

La Médecine Interne, qui reprend les protocoles de traitement complets en phytothérapie et en acupuncture des maladies de la médecine interne, telles qu’elles ont classées en médecine chinoise, est sans doute le plus complet et le plus exhaustif publié jusqu’à présent en une langue occidentale.

Les maladies sont classées par système d’organes, à savoir le poumon, le coeur, le foie, la rate et le rein. Pour chaque maladie nous avons repris, outre l’introduction qui la définit et la cadre dans une ou plusieurs pathologies de la médecine biomédicale, son étiologie et sa pathogénie, les éléments de comparaison avec d’autres maladies similaires, la différenciation des syndromes et les traitements en phytothérapie et en acupuncture. Quand cela s’avérait judicieux, nous y avons ajouté des éléments de pronostic, de prévention, de soins généraux et des formules d’expérience intéressantes.

Les textes consacrés à la différentiation et au traitement sont détaillés. Les symptômes et signes caractéristiques sont analysés en profondeur pour permettre une différentiation optimale de la maladie. Les formules sont pourvues de nombreuses modifications qui assurent une adaptation optimale du traitement aux multiples variations des sous-syndromes qui peuvent se former. Régulièrement nous avons ajouté des syndromes alternatifs, qui représentent des variantes plus rares d’un syndrome donné ou des complications qui surgissent régulièrement dans la pratique clinique.

Le contenu de cet ouvrage est conforme à l’enseignement universitaire de la Médecine Chinoise dans les facultés de la Chine. Il offre la connaissance et un retour d’expérience important pour tout étudiant ou praticien qui veut atteindre une maîtrise authentique dans cette extraordinaire voie médicale. (610 pp - DINA4)


La Différenciation des Syndromes
constitue le coeur et l’âme de la Médecine Chinoise. Initiée dans le Huangdi Nei Jing, formalisée dans le Shang Han Lun, elle s’est enrichie au fil des siècles jusqu’à ces temps modernes, où elle a atteint sa maturité, ce qui ne signifie pas son aboutissement final. Car la Médecine Chinoise continue à se développer et à s’enrichir.

Dans cet ouvrage le lecteur trouve douze systèmes de différenciation, c'est-à-dire : La différenciation des syndromes suivant les huit règles, suivant les causes des maladies, suivant les substances vitales, suivant les organes et entrailles, suivant les méridiens et les collatéraux, suivant les six méridiens, suivant les quatre couches, suivant les trois foyers, suivant les maladies épidémiques, suivant les dérèglements alimentaires, suivant les blessures externes, suivant les cinq phases.

Chacune d’elle a son importance. En occident on a trop souvent opté pour la seule différenciation des syndromes suivant les zangfu. C’est une réduction simplificatrice et appauvrissante. Tous ces systèmes ont leur application. Suivant le cas on opte pour l’un ou pour l’autre ou on en considère même plusieurs simultanément. Voici donc un des ouvrages les plus complets en langue occidentale consacré à cette étude. (356 pp, DINA4)

Cet ouvrage se combine avantageusement avec les autres études consacrées aux syndromes, à savoir : « La Comparaison des Syndromes » et « Le Diagnostic des Syndromes ».  

La Gynécologie de la Médecine Chinoise présente les protocoles de traitement complets en phytothérapie et en acupuncture des maladies de la gynécologie, telles qu’elles sont classées en médecine chinoise.  

Après une étude approfondie des particularités de la physiologie, de la pathologie, des techniques d’examen et du traitement, les maladies sont classées par types de pathologies, à savoir : les maladies de la menstruation , les maladies de la grossesse, les maladies post-partum, les maladies des seins, les dysfonctions sexuelles de la femme, les maladies du yin antérieur et les maladies diverses.  

Pour chaque maladie nous avons repris, outre l’introduction qui la définit et la cadre dans une ou plusieurs pathologies de la médecine biomédicale, son étiologie et sa pathogénie, les éléments de comparaison avec d’autres maladies similaires, la différenciation des syndromes et les traitements en phytothérapie et en acupuncture. Nous y avons ajouté des éléments de pronostic.

Le contenu de cet ouvrage est conforme à l’enseignement universitaire de la Médecine Chinoise dans les facultés de la Chine. Il offre la connaissance et un retour d’expérience important pour tout étudiant ou praticien qui veut atteindre une maîtrise authentique dans cette extraordinaire voie médicale.

Ouvrages en préparation :

 
La Dermatologie
L'Oto-rhino-laryngologie
La Médecine Externe
La Pédiatrie
L'Ophtalmologie
 

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03/11/2016