Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

Les cas cliniques du Dr. Shi Jiulong

La fièvre

Dans la plupart des cas le patient s'adresse à la médecine occidentale pour soigner une fièvre. Le plus souvent il s'agit d'un début de rhume ou de grippe, qu'il entreprend à l'aspirine, efficacement d'ailleurs. Quand il s'agit de fièvres d'origine infectieuses, un traitement antibiotique accompagné de simples mesures anti-fébriles peuvent résoudre le cas. Et puis il y a toutes ces fièvres qui ne sont pas guéries aussi facilement, qui soit accompagnent des atteintes virales diffuses, soit des maladies internes plus graves ou, celles qui ne sont jamais diagnostiquées et qu'on appelles les fièvres d'origine inconnue.

Grâce à sa vision particulière des mécanismes physiopathologiques et à la spécificité de son diagnostic, la médecine chinoise permet souvent de diagnostiquer et de traiter efficacement quand la médecine occidentale est au bout du rouleau. Rapidement et sans effets secondaires. Ces quelques cas rencontrés par le Dr. Shi Jiulong en sont une illustration.

Cas 1

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013