Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise


Efficacité de l’acupuncture : la foi suffit-elle ?

Je crois qu’il est intéressant de continuer encore un peu cet échange, car tu avances des arguments qui sont intéressants et qui appellent à des commentaires complémentaires.

Tu peux dire « ça marche si on y croit » et penser que c’est valable pour tout traitement. Or je ne peux pas être d’accord. La foi et la confiance sont deux paramètres importants qui peuvent favoriser ou retarder la guérison de n’importe quelle maladie. C’est vrai. Mais en médecine cela ne suffit pas, sinon on pourrait se cantonner aux placebos, petites gélules remplies de sucre et il n’y aurait aucune nécessité d'utiliser des produits toxiques qui causent des effets secondaires.

Pour savoir si un traitement fonctionne ou non, il faut donc essayer de faire abstraction de cet aspect de foi et de croyance. C’est ce que s’efforce de faire la science médicale quand elle évalue les effets d’un médicament. Comme références, il faut donc prendre des cas où la foi ne joue pas ou se référer à des cobayes animaux. Prenons une personne dans un coma profond. Pas question de l’avoir au coup de la croyance. Or les techniques de réanimation de la médecine chinoise, y compris celles de l’acupuncture, fonctionnent parfaitement. Prenons aussi le cas d’une opération du poumon qui peut être pratiquée sous anesthésie acupuncturale. On en a montré assez à la télé. Il ne suffit pas que le patient ait confiance pour qu’il y ait réellement anesthésie et ce dans des millions d’opérations déjà pratiquées. Imaginez-vous votre état d’esprit quand vous êtes conscient et que le chirurgien s’apprête à vous ouvrir la poitrine ? Ou ce que vous ressentez quand il vous découpe la peau et les côtes... si l’anesthésie n’est pas efficace ? Par ailleurs les effets de l’acupuncture ont été démontrés largement sur des cobayes. Tout cela, c’est « l’autre moitié du travail » dont tu parles dans ton mail. D’ailleurs l’effet placebo atteint en moyenne 30% et il n’y a pas de raison qu’il soit plus important dans la médecine chinoise que dans la médecine occidentale... sauf si on est crédule et tu avoues qu’on ne l’est pas nécessairement. Ajoutons à cela qu’il y a une médecine vétérinaire chinoise à l’acupuncture et aux herbes et, crois-moi, les vaches, les moutons, les couvées, etc. ce n’est pas très crédule non plus.

Ainsi peut être établi que la médecine chinoise est une médecine efficace qui peut fonctionner sans qu’on y croie.

Ton deuxième point est encore plus intéressant. Tu dis : « si la médecine orientale - ou de n'importe quel autre coin du globe - avait des résultats si significatifs sur telle ou telle pathologie (je déborde des acs... !), ou était si supérieure aux autres, ça se saurait. ». Je me limiterai à la médecine chinoise, puisque je ne connais pas d’autre médecine ethnique. Or je dois te dire que tu as vraiment tort. On ne sait pas ou on ne veut pas savoir. Qu’importe ! Il y a un nombre invraisemblable de traitements de la médecine chinoise qui marchent bien mieux que la médecine occidentale et sans effet secondaire.

Chaque mois il paraît en Chine plus de quarante magazines médicaux dans lesquels se trouvent les résultats de la recherche médicale de la médecine chinoise. Mais ici, on ne sait pas. J’ai par exemple eu une discussion assez ‘chaude’ avec un oncologue concernant un traitement bien précis dans sa spécialité. Il me posa aussi la question : « Pourquoi est-ce que je ne le sais pas ? » Je lui au répondu : « Lisez-vous le chinois ? ». Non, il ne lit pas le chinois et voilà pourquoi il n’est pas au courant et voilà pourquoi son patient a souffert comme il n’aurait pas dû. Parce que le professeur ne lisait pas le chinois. Or par quelque hasard je lis le chinois.

Il y autre chose. Une petite partie de cette littérature scientifique est traduite en anglais (en Chine) et publiée dans deux magazines médicaux de la médecine chinoise en langue anglaise. On les retrouve d’ailleurs sur Medline. Mais cela représente 1% de la recherche publiée en Chine. La même règle est d’ailleurs d’application pour une masse de recherche publiée au Japon et dans d’autres pays orientaux. L’occident ne fait aucun effort pour traduire et publier tout cela... sauf quelques rares naïfs, dont je fais partie, dont une des activités professionnelles est de traduire la littérature scientifique médicale de la médecine chinoise et d’enseigner cette médecine chinoise en Europe.

Vous me dites : cela se saurait ; lisant cela, vous croyez que vous pouvez encore continuer à prétendre cela ?

Je n’ai d’ailleurs pas dit ici que la Médecine Chinoise soit supérieure à la médecine occidentale. Chacune d’elles a ses points forts et ses points faibles. Mais où l’un manque, l’autre pourrait le renforcer. Les Chinois n’ont d’ailleurs pas d’états d’âme à ce sujet : ils combinent les deux, comme cela convient le mieux. On y enseigne même la combinaison des deux à l’université. Mais pour certaines maladies on considérerait bien comme fou celui qui va s’empoisonner aux médicaments alors qu’il serait bien mieux soigné par l’acupuncture.

 

P.S. En relisant ces quelques lignes, quelques années après les avoir écrites, j'y ajoute une remarque assez phénoménale, écrite de la main d'un des détracteurs de l'acupuncture. C'est un vrai bonheur qu'ils soient là, comme ces fondamentalistes religieux qui professent encore que l'univers a été créé il y a 8000 ans. Le dépaysement temporel et scientifique est garanti. Or ce "scientifique" déclarait qu'en acupuncture l'effet placebo pouvait atteindre 80%. Cela pour prouver que l'acupuncture n'est pas efficace. Merveille des merveilles. Si mes petites aiguilles permettent de guérir , de soulager ou d'améliorer 80% des cas avec ce traitement "sans effet", je persiste et signe. Peu de traitements reconnus arrivent à atteindre ce taux de performance mirobolant. et encore moins d'entre eux sans causer d'effets secondaires, leur absence étant garanti dans un traitement placebo.

Retour aux questions

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013