Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

Notre Mission


L' Institut Supérieur de Médecine Chinoise - Guang Ming ISMC, s'est donné pour mission de développer un enseignement de la médecine chinoise de qualité universitaire, dans le but de former des médecins et des praticiens en médecine chinoise, toutes spécialités confondues, qui seront capables d'assurer leur tâche dans le monde de la santé, conformément aux exigences scientifiques, morales et humanistes de notre monde moderne et au service du bien-être de la communauté.

La réalisation de cette mission entraîne quelques prises de responsabilités et un certain nombre d'options fondamentales.

Notre première vocation est l'enseignement de la médecine chinoise. En cette matière nous avons opté pour un programme sans concessions. Telle est la responsabilité médicale, sociale et morale du praticien face au patient, que seule une formation du plus haut niveau scientifique peut réaliser, assurant ainsi des interventions performantes dans un esprit humaniste pour répondre à ces exigences. Ainsi nous avons établi trois piliers importants qui sous-tendent notre enseignement : le premier est l'étude approfondie de la médecine chinoise, telle qu'elle est enseignée dans les meilleures universités de la Chine. En cette matière, nous avons résolument rejeté tout abrégé ou toute simplification, qui trop souvent régissent ce type de formation en occident. Le deuxième pilier est l'étude des sciences biomédicales occidentales. Aujourd'hui la pratique de la médecine chinoise fait appel aux examens et aux diagnostics de la médecine scientifique. Sa recherche se construit dans ce cadre. Nombreux sont les types de traitements qui sont appelés à se développer dans un esprit de complémentarité entre les deux médecines. Nous reprenons de nombreuses références dans nos cours et guidons nos étudiants vers une formation adéquate en la matière. Le troisième pilier est la formation clinique. S'il est vrai que l'acquisition des connaissances théoriques est indispensable, celles-ci ne prennent leur sens et ne se transforment en outils efficaces que face à la pratique.

Dans ce cadre nous nous sommes engagés à travailler sans relâche à améliorer la qualité de notre organisation, de notre enseignement, de notre intégration dans l'organisation des soins de la santé et de notre service au public.

Un médecin ou praticien de médecine chinoise n'est pas un simple prestataire d'actes techniques. La médecine chinoise n'est pas qu'un corpus d'interventions thérapeutiques. Elle a évolué pendant des millénaires, façonnée par une civilisation, une culture, une histoire et des philosophies d'une grande noblesse. Son exposition à l'occident, qui aurait pu l'annihiler, l'a encore enrichie. Ainsi nous encourageons nos étudiants, outre les études spécifiques prévues dans notre curriculum, à approfondir non seulement leur formation, mais aussi leurs qualités humaines, par l'étude des fleurons de la civilisation chinoise, par la mise en pratique de ses disciplines les plus nobles, les alliant aux meilleures valeurs humanistes que la civilisation occidentale peut offrir. Nous espérons contribuer ainsi à former des professionnels de la santé qui excellent non seulement dans leur art, mais aussi par la noblesse de leur approche d'une humanité exposée à la souffrance.

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013