Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

Série 1 : Se relaxer et favoriser le sommeil

Massage à faire au lit en allant se coucher.  

D’abord adopter une position assise sur le bord du lit. Régler la respiration, afin qu’elle soit naturelle. Veiller à ce que les mains soient bien chaudes.  

automas01.JPG (75527 bytes)automas02.JPG (88871 bytes)Premier mouvement : joignez les deux mains paume contre paume. Gardez cette position et portez les mains vers le front, jusqu’à appuyer la base des pouces entre les deux yeux (photo 1-2). 

 

 

automas03.JPG (120079 bytes)Glissez ainsi les mains vers le haut, en passant par le sommet et jusqu’à l’arrière du crâne, le plus loin possible (photo 3). Pendant ce mouvement, les mains exercent une légère poussée. Répéter trois fois.

 

automas04.JPG (141685 bytes)Puis séparez les deux mains et appuyez la base de pouces sur le milieu des sourcils (photo 4). 

 


automas05.JPG (142791 bytes)Glissez de la même façon sur le crâne, en maintenant bien la distance entre les deux mains (photo 5).  Répéter trois fois.

 




automas06.JPG (141063 bytes)automas07.JPG (121157 bytes)On exécute encore un mouvement similaire, mais en partant des tempes (Photo 6 et 7). 
De cette façon on a massé le crâne dans le sens longitudinal sur 5 lignes équidistantes. Répéter aussi trois fois.

 

 

automas08.JPG (155821 bytes)Deuxième mouvement : Pliez les deux index et appuyez leur partie radiale au centre du front, juste à l’avant de la ligne des cheveux (photo 8). 



automas09.JPG (179159 bytes)Puis tirez-les en direction des tempes, toujours en suivant la ligne des cheveux, jusqu’aux oreilles (photo 9). Répéter trois fois.  

 



automas10.JPG (158720 bytes)On refait le même mouvement, mais en appuyant les doigts à mi-hauteur du front (photo 10).



automas11.JPG (115615 bytes)
Puis encore le même mouvement, en suivant la ligne sous les yeux (photo 11),




automas12.JPG (118991 bytes)puis au niveau de la base du nez (photo 12), 



automas13.JPG (111702 bytes)
puis au départ du menton (photo 13). 
Chaque fois du centre vers l’avant de l’oreille en répétant chaque fois le mouvement trois fois.

 

automas14.JPG (87160 bytes)Troisième mouvement : Puis on se couche sur le dos. On appuie une main sur l’autre en formant comme un coquillage (photo 14). La paume de la main doit donc être creuse. Il faut cependant veiller à ce que les mains soient bien décontractées. On appuie ainsi les mains sur le nombril et on exécute un léger mouvement circulatoire dans le sens des aiguilles de montre, jusqu’à ressentir une légère chaleur locale. Attention, ce mouvement circulatoire se fait en changeant la force d’appui sur le pourtour de la main : on ne frotte pas. 
automas15.JPG (148992 bytes)
Puis, gardant les mains dans la même position et partant d’en dessous du nombril (photo 15), on exécute lentement un frottement circulaire large de tout l’abdomen (toute la zone sous le nombril), jusqu’à sentir la production d’une légère chaleur (3 à 5 min.)

 

Cliquer pour aller à la série 2

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013