Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

De ce que tout le monde n'est pas apte à étudier la médecine

Actuellement, ceux qui étudient la médecine sont relativement pauvres et ils choisissent cette voie pour gagner leur vie.  Comment peuvent-ils savoir que la profession de médecin est une voie par laquelle les Sages ont révélé les secrets du Ciel et de la Terre, et par laquelle ils ont apporté les pouvoirs de la création dans le but de sauver l’humanité de la mort ?  Les principes de la médecine sont des plus sophistiqués, et seuls les plus intelligents devraient l’étudier. Le style et le contenu des œuvres de Huangdi, Shennong, Qin Yueren et Zhang Zhongjing sont anciens et mystérieux, et couvrent une palette d’investigations très large, et seuls ceux dont la compréhension des textes classiques est profonde et large devraient l’étudier. La transmission de la maladie dans le corps et le changement de nature de la maladie peuvent se produire et arriver dans un laps de temps très court ; les vrais et les faux signes sont difficiles à distinguer à priori ; et une simple hésitation peut décider de la mort ou de la survie du patient. Seuls les personnes ayant un esprit ouvert et flexible devraient étudier (tout cela).

Il y a des milliers de noms de maladies ; les conditions pathologiques associées aux maladies se comptent par dizaines de milliers. Et de nombreuses années ne suffisent pas à étudier le contenu de tous les livres sur les Zangfu, les méridiens, sur les traitements internes et externes, ainsi que sur la prescription des herbes. Seuls ceux qui ont la volonté de lire avec attention et qui ont une bonne mémoire devraient étudier (tout cela).

Aussi, après que le Neijing ait été écrit, plusieurs écoles de pensées ont émergé ; chacune devint sa propre référence, et il n’y en avait point qui ne fût partiale d’une manière ou d’une autre. Le discours hétérodoxe apparut, et les doctrines vulgaires furent publiées. Des vérités trompeuses ont vu le jour et des erreurs établies. Ces confusions apparurent par centaines. Quand quelqu’un adoptait une de ces croyances erronées, il ne s’en rendait pas compte pour le restant de sa vie. C’est pourquoi seuls les gens dotés d’un esprit critique et qui recherchent la vraie connaissance devraient étudier la médecine. Ainsi, quiconque embrasse la carrière de médecin doit surpasser les autres de ses talents, et les dépasser par sa connaissance. Il devrait être capable de laisser de côté toutes les affaires communes et se concentrer sur l’étude pendant de nombreuses années. Si de plus il est guidé par un maître expert, il aura la capacité de pénétrer le savoir secret des sages et de comprendre leurs intentions tacites.

Toutefois, ceux qui étudient la médecine aujourd’hui ne répondent pas aux nombreux points précités. Si quelque-chose que même une école érudite ne peut achever en une vie est approchée par des gens qui manquent totalement de connaissance, mais qui désirent devenir instantanément des experts, alors il n’y a aucun doute que la médecine s’affaiblit de jour en jour et que les victimes des crimes des médecins rempliront le monde entier.

 

retour vers accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/09/2013