Guang Ming ISMC

 

                Institut Supérieur de Médecine Chinoise

 

GUANG MING ISMC

LA DIETETIQUE MEDICALE EN POSTGRADUAT

JANVIER 2022 - DECEMBRE 2023

 

20 week-ends – 300 heures
Dates : de janvier 2022 à décembre 2023
Heures : de 09.00 à 12.30 h et de 14.00 à 17.30 h
Un certificat reconnu par les registres pour la formation continue
Le nombre de participants est limité à 10 personnes.

La Diététique Traditionnelle de la Médecine Chinoise

La diététique de la Médecine Chinoise est un réel trésor de l’humanité. Elle permet de maintenir la santé, prévenir les maladies et les soigner dès qu’elles apparaissent ou même sont bien installées. Depuis le premier ouvrage de la Médecine Chinoise, le Huangdi Nei Jing, Le Classique de l’Interne de l’Empereur Jaune, la diététique est considérée comme le moyen premier pour maintenir la santé. Ce n’est pas sans raison qu’il est dit qu’avant tout traitement, qu’il soit aux herbes ou à l’acupuncture, la diététique vient en priorité.

Les débouchés professionnels

Ce cours est le premier de ce type en Europe et confère à son diplômé une compétence et une autorité inédite en la matière. Il ouvre la voie vers une pratique indépendante de cette thérapie ou vers un élargissement significatif des prestations aux patients déjà existantes, qu’elles soient de l’acupuncture, de la phytothérapie ou du tuina. Il permet aussi l’élaboration d’approches spécialisées suivant le type de patientèle qu’on privilégie.

Des diététiciens classiques, des naturopathes et autres praticiens d’une thérapeutique naturelle peuvent également être intéressés, mais pendant la formation ils ressentiront le besoin d’acquérir les connaissances de base de la médecine chinoise. À cette fin, une littérature didactique exhaustive est mise à leur disposition.

Le programme de cours  

Ce cours enseigne cette discipline en suivant non seulement les principes classiques qui remontent à l’antiquité, mais aussi en divulguant les protocoles qui sont mis en œuvre dans les hôpitaux universitaires contemporains de la Médecine Chinoise.

Il se subdivise en six parties :

1. Les connaissances théoriques essentielles de la Médecine Chinoise. Ces connaissances sont revues en fonction de leur application spécifique dans cette discipline thérapeutique.

2. La diététique de la santé : elle vise l’étude et les moyens du maintien de la santé et de la prévention de la maladie à travers une alimentation saine de tous les jours, en correspondance avec la constitution, le lieu de vie et les conditions saisonnières.

3. La matière alimentaire. Celle-ci étudie les produits spécifiques de l’alimentation et de la pharmacopée qui sont utilisés tout autant dans la diététique générale que dans la diététique thérapeutique médicale.

4. La diététique spéciale. Elle approfondit les spécificités diététiques de catégories particulières. Nous abordons ainsi la diététique du bébé et des enfants (diététique pédiatrique), la diététique de la femme, y compris la grossesse (diététique gynécologique et obstétrique), la diététique des seniors, y compris la ménopause et l’andropause (diététique gériatrique), la diététique de la prévention des maladies (diététique préventive), la diététique de la convalescence, du rétablissement et de la réadaptation, la diététique des soins de beauté (diététique cosmétique), la diététique sportive, la diététique végétarienne.

5. La diététique thérapeutique. Elle comprend les protocoles nutritionnels à suivre dans les cas de maladie. Elle est développée suivant le type de maladie et la différentiation des syndromes. C’est ici qu’intervient spécifiquement le recours à la pharmacopée dans l’établissement des recettes thérapeutiques. Nous approfondissons la diététique thérapeutique pour les maladies courantes de la médecine interne, de la gynécologie, de la pédiatrie et de l’oncologie.

6. Techniques de cuisine. Les protocoles diététiques se prescrivent peut-être dans un cabinet médical, mais leur mise en œuvre se fait dans la cuisine. Ainsi les aspects techniques revêtent une grande importance. La qualité d’une préparation est totalement dépendante de sa préparation : les techniques de coupe, les moyens de cuisson, etc. Le diététicien de la médecine chinoise se doit donc de connaître les bases des techniques de la préparation des aliments.

De la théorie à la pratique

Outre l’enseignement classique par le professeur, cet enseignement se distingue non seulement par les nombreux exercices pratiques du diagnostic et de l’établissement de protocoles diététiques, mais aussi par des démonstrations pratiques des préparations culinaires. Dans la mesure des moyens, des sessions de cuisine optionnelles seront intégrées dans l’enseignement afin que l’étudiant puisse s’exercer directement au fourneau.

Durée de l’étude et reconnaissance

Le programme complet est concentré en 20 WE sur une période de deux ans, à raison de 15 heures de cours par WE, ce qui totalise les 300 h exigées par les registres de thérapeutes (ASCA – RME). Un supplément en enseignement à distance de 200 h est prévu pour répondre aux exigences de l’Examen Fédéral (compris dans les frais d’écolage).

 

 

Prérequis

Ce cours s’adresse d’abord aux étudiants et praticiens ayant une connaissance de base des Fondements de la Médecine Chinoise. Des diététiciens classiques et des naturopathes et autres praticiens d’une thérapie naturelle sont également les bienvenus. À cette fin, une littérature didactique exhaustive est mise à leur disposition.

Les professeurs

Le professeur principal est Pierre Sterckx, assisté de Chen Jun. Le premier a plus de quarante ans d’expérience et le seconde plus de 30 ans. La diététique de la Médecine Chinoise fait depuis toujours partie de leur vie de tous les jours, comme de leur profession. Ils sont, de plus, bons cuisiniers.

Pierre Sterckx, CMD BSc (° 1947)

Diplômé de l’État Chinois en médecine chinoise générale à l’Université de Médecine et de Pharmacologie du Hubei (Chine). Il est président et professeur principal de l’Institut Supérieur de Médecine Chinoise, directeur de publication des Presses Universitaires Guang Ming, conseiller médical et scientifique de laboratoires pharmaceutiques, médecin-conseil d’assurance de santé internationale, médecin généraliste en médecine chinoise. Il a publié plus de vingt ouvrages et de nombreux articles spécialisés. Il est le directeur de l’enseignement et titulaire principal des cours de l’Institut Supérieur de Médecine Chinoise Guang Ming ISMC.  

 




Mme. Chen Jun, BA (° 1967)

Praticienne et professeur en tuina (massage-manipulation), en acupuncture, en diététique et en chinois médical de la médecine chinoise. Études de tuina et de diététique à l’Académie de Médecine Chinoise de Pékin (Chine) et d’acupuncture à l’Institut Supérieur de Médecine Chinoise Guang Ming. Études d’interprétariat et de traduction chinois-français-chinois à l’Université de l'Union (Pékin – Chine). Chargée des relations chinoises auprès de sociétés pharmaceutiques. Auteur de plus de vingt ouvrages scientifiques consacrés à la médecine chinoise. Plus de trente ans d’expérience.

Mme Chen est en plus une diététicienne expérimentée et une cuisinière hors pair.

 


Le coût des études 

L’écolage s’élève à CHF 4500 par an plus les arrhes d’inscription de CHF 200. Ce montant comprend la participation au cours, les notes et les manuels, à l’exclusion des activités optionnelles organisées par ailleurs. Il peut être payé en une fois avant le début du cours, permettant ainsi une remise de 5% (CHF 4275) ou en trois fois, à raison de CHF 2500 avant le début des cours, et CHF 1250 au début de chaque trimestre, plus les arrhes à l’inscription.

Organisation

Le nombre d’étudiants est limité à dix. Seules les inscriptions fermes seront retenues, confirmées par l’envoi des documents dûment signés et le paiement des arrhes.
Il est important de bien lire toute la documentation, y compris les conditions générales d’inscription et les règlements afférents.

Faisabilité

Les inscriptions sont ouvertes dès ce jour, suivant le principe « premier arrivé, premier servi ». Dès que le nombre requis de candidat(e)s est atteints, les inscriptions seront clôturées, mais une liste de réserve sera établie, en raison de dédit possibles. La tenue effective du cours sera officiellement confirmée au plus tard un mois avant le début des cours, soit avant le 15 décembre 2021.

Lieu des cours

Les cours ont lieu au siège de l’Institut, Rue des Charpentiers 22, 1110 Morges ou dans une salle communale de Tolochenaz (adresse à préciser plus tard)

Dates 2022

22 - 23 janvier, 12-13 février, 19 – 20 mars, 09 – 10 avril, 14 – 15 mai, 11 – 12 juin, 03 – 04 septembre, 01 – 02 octobre, 05 – 06 novembre – 03 – 04 décembre.

Horaires

De 9 à 12.30 h et de 14 à 18 h

Photothèque : cliquez ici

Pour télécharger le document d'inscription, cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01/06/2021