Guang Ming ISMC

Guang Ming ISMC
Centre
et Institut de Médecine Chinoise

Le tuina du bébé et du jeune enfant.

Quand on a un bébé, on est attentif aux moindres détails de son bien-être. Dans la médecine chinoise on dit à raison que c’est une petite personne délicate, car son organisme et sa résistance ne sont pas encore mûrs. Et cela l’expose à un certain nombre de risques. A personne délicate, traitement délicat : le tuina du bébé.

Nous excluons ici les maladies infectieuses et d’autres désordres graves qui font l’objet d’une intervention médicale ciblée par le pédiatre. À côté de cela il y a un nombre de « petits » désordres pas très graves, mais qui perturbent néanmoins les bien-être du bébé et de son proche entourage.

Je retiens ici spécialement les problèmes digestifs comme la diarrhée, le reflux et le vomissement, la constipation, puis l’énurésie et les pleurs nocturnes. Il est important de préciser qu’avant tout recours aux moyens de la médecine chinoise, le bébé fasse l’objet d’un examen médical pédiatrique. Puis pour autant qu’il s’agisse d’un problème fonctionnel, il peut être intéressant d’avoir recours à la médecine chinoise.

L’approche qui est vraiment idéale pour les tout petits est le tuina pédiatrique. Il s’agit d’une sorte de massage spécialisé particulièrement adapté pour les bébés et les tout petits. Bien qu’il soit doux et léger il est très efficace. Il y a d’ailleurs un plus. Comme cette technique exige des traitements quotidiens et qu’il n’est pas pensable que les parents viennent tous les jours au centre médical, notre doctoresse chinoise spécialisée enseigne à la maman (ou au papa), la technique de massage spécifique à appliquer tous les jours à leur enfant.

Cette approche est formidable et très appréciée, car elle assure un contact intime supplémentaire du bébé et de la maman, dans un cadre de super-soins et, en plus, cela a des résultats positifs.